Politique belge L’Etat belge va lancer des "green bonds" en 2018, pour un montant qui pourrait aller jusqu’à 10 milliards d’euros.
Le Premier ministre Charles Michel l’annoncera officiellement ce mardi en fin de journée à Paris, à l’occasion du sommet sur le climat "One Planet" initié par le président français Emmanuel Macron : la Belgique émettra des obligations vertes au premier trimestre 2018, afin de financer divers projets "écologiques". Exemples de projets visés, cités dans l’entourage du Premier : le RER pour le transport ou encore le soutien à la politique d’offshore pour l’énergie renouvelable mais aussi des projets dans l’économie circulaire, par exemple.
(...)