Politique belge

Dans "la Libre" de mardi, nous évoquions le mécontentement de la députée wallonne CDH Véronique Waroux qui, sur les réseaux sociaux, réagissait avec vigueur à la décision de son chef de groupe, Dimitri Fourny, de voter avec le PS et Ecolo (dans l’opposition), une proposition de résolution contre les visites domiciliaires. 

La députée a tenu à clarifier son message. Elle considère que le CDH aurait pu, dans d’autres dossiers qu’elle souhaitait soutenir (Ceta, CNCD et l’accord de coopération avec la Palestine), voir son parti adopter une position différente de celle du MR avec qui il est en majorité depuis juillet 2017. Mais elle précise aussi qu’en ce qui concerne les visites domiciliaires, elle votera bien comme ses camarades de groupe. "J’ai d’ailleurs défendu vigoureusement une résolution du même type au conseil communal de ma commune, Péruwelz, et je m’oppose très fermement à ce projet du gouvernement fédéral."