Politique belge

Le syndicat socialiste FGTB a décidé mardi de lancer un ultimatum au gouvernement fédéral: si les projets de loi sur le système de pensions à points et la pénibilité ne sont pas retirés, des actions seront organisées, avec la possibilité d'une grève de 24h, a indiqué Robert Vertenueil, secrétaire général de la FGTB, à l'issue d'une réunion du comité fédéral du syndicat. "La balle est dans le camp du gouvernement. Il pourrait ne rien se passer si le gouvernement renonce au projet de loi sur le système à points et retire son avant-projet de loi sur la pénibilité", a indiqué Robert Vertenueil.

Le syndicat socialiste souhaite ré-entamer une "discussion sérieuse sur les pensions afin de trouver une manière de réformer le système sans faire baisser le niveau des retraites et en maintenant le financement de la sécurité sociale."

Dans le cas contraire, des actions ciblées seront organisées par la FGTB, dont des manifestations et éventuellement une grève de 24h.

La FGTB attend une réponse du gouvernement Michel "au plus vite".