Politique belge

Le gouvernement flamand n'a pas décidé de manière générale d'interdire la vente de chaudières à mazout, mais uniquement pour les constructions neuves et les rénovations énergétiques, indique lundi soir le ministre flamand de l'Energie, Bart Tommelein (Open Vld). 

Ce week-end, l'annonce d'un accord de l'exécutif flamand pour interdire la commercialisation de nouvelles chaudières à mazout à partir de 2021 avait sucité l'ire de la Fédération belge des négociants en combustibles et carburants (Brafco). 

Le pacte énergétique interfédéral prévoit l'interdiction de la vente de chaudières à mazout à partir de 2035. Le gouvernement flamand va plaider auprès du gouvernement fédéral pour une interdiction plus rapide. Mais il n'a pas la compétence de décréter lui-même une interdiction générale, explique lundi la porte-parole du ministre Tommelein.