Politique belge

"Ou bien un accord sur la réforme de l'Etat, BHV et Bruxelles est trouvé endéans les deux mois, ou bien nous quittons la table des négociations", a indiqué samedi Jan Jambon (N-VA) dans les journaux Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg. La Belgique doit introduire un budget pour plusieurs années à la fin avril auprès des institutions européennes. Notre pays devra également indiquer comment il atteindra les objectifs européens pour 2020, qui doivent de relancer l'économie de l'Union européenne.

"Un gouvernement en affaires courantes ne peut pas faire tout cela", selon la N-VA citée dans les deux quotidiens. "Un gouvernement de plein exercice doit donc être constitué à ce moment-là".

La N-VA a ses exigences: le parti doit avoir son mot à dire dans les décisions politiques socio-économiques et un accord communautaire doit être trouvé pour la fin avril. "Si cela n'arrive pas, le nouveau gouvernement n'obtiendra pas la confiance de la N-VA", ajoute Jan Jambon. "Si une majorité est dégagée sans nous, ce qui serait du reste légitimement démocratique, nous considérerons alors les négociations comme terminées."