Politique belge

Dans les colonnes du magazine "Wilfried", le député flamand Herman De Croo affirme que "dans treize ans, 70% des électeurs d'Anvers seront d'origine étrangère" et que "dans deux générations, le bourgmestre d’Anvers sera turc, marocain ou noir". Une façon pour lui d'insister sur le fait que l'intégration des personnes d'origine étrangère reste primordiale en Belgique.

Marco Martiniello, spécialiste des migrations à l'ULiège, considère que si l’implication politique des personnes d’origine immigrée est bonne en Belgique, il existe encore des obstacles…

En Belgique, les populations d’origine immigrée ont-elles un accès suffisamment aisé aux mandats politiques ?

(...)