Politique belge

Le cdH et Opaline Meunier ont mis fin, d'un commun accord, à tous les titres et fonctions que cette dernière y exerçait, annonce dimanche soir le parti centriste dans un communiqué. Lors d'une rencontre avec le président du cdH Benoît Lutgen et Savine Moucheron, cheffe de file du parti à Mons, Opaline Meunier a confirmé sa décision de figurer sur la liste "Mons en mieux" en vue des élections communales 2018.

La jeune femme, âgée de 24 ans et figure médiatique qui a présidé le syndicat estudiantin Unécof, avait en effet annoncé au milieu de la semaine sa volonté de rejoindre la liste pluraliste emmenée par le chef de groupe MR Georges-Louis Bouchez, suscitant l'étonnement et les critiques de plusieurs personnalités du cdH.

Benoît Lutgen avait, dans la foulée, confirmé son soutien à la section montoise du parti, qui avait opté, la veille de l'annonce d'Opaline Meunier, pour la présentation d'une liste alternative et d'ouverture. Il avait en outre convoqué celle qui était déléguée du cdH à la société civile pour "une discussion approfondie dans les prochains jours".

La cheffe de groupe cdH à la Chambre Catherine Fonck, l'une des figures de proue humanistes dans l'arrondissement de Mons, avait jugé que "ce cavalier seul sur le dos des autres" membres cdH signifiait que la jeune candidate (24 ans) avait "décidé de rejoindre le MR".

"Cette décision ne respecte pas le choix qui a été démocratiquement exprimé par la section locale de Mons mercredi dernier", a réagi le cdH dimanche soir.

"Au terme de cette discussion sereine et respectueuse, et d'un commun accord, il a été conclu de mettre fin à tous les titres et fonctions qu'elle exerçait au cdH", conclut le parti centriste. Le communiqué ne précise cependant pas si la jeune femme est exclue de la formation politique.

Un bureau de parti est prévu ce lundi "et la question y sera très probablement abordée", confie une porte-parole du cdH.

Sur Twitter, la cheffe de file de la formation pour la Région bruxelloise Joëlle Milquet précise qu'"enlever la qualité de membre cdH doit toujours résulter d'une longue procédure interne disciplinaire avec droit de la défense et d'une décision finale du bureau politique. Cela n'a donc pu être décidé".

"Opaline Meunier prouve que ses convictions et le projet porté par 'Mons en Mieux!' sont plus importants qu'un emploi. Elle est l'une des personnes les plus dignes et honnêtes que j'ai rencontrées. Tout ça à 24 ans. Nous pouvons être fiers de te compter dans notre équipe", a réagi, de son côté, Georges-Louis Bouchez sur ce même réseau social.

Opaline Meunier n'était, quant à elle, pas joignable pour un commentaire dimanche soir.