Politique belge

Charles Michel et Justin Trudeau ont mené vendredi après-midi à Ottawa une rencontre "productive", dans un "esprit d'amitié", a déclaré le Premier ministre canadien lors d'une conférence de presse. 

Les deux Premiers sont largement revenus sur le CETA, accord de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne. "Nous sommes déterminés à travailler ensemble pour créer encore plus d'opportunités pour nos entreprises, à faire croître nos économies et à aider la classe moyenne à prospérer et à réussir", a ajouté Justin Trudeau.

Selon lui, le CETA est un accord "ambitieux et progressiste, qui "réduira les barrières", et permettra aux entreprises canadiennes d'avoir accès à "l'un des plus importants marché du monde".

Le CETA n'est en outre "qu'un exemple de ce que le Canada et la Belgique peuvent accomplir lorsqu'ils travaillent ensemble. Nous partageons plus que des intérêts économiques, nous partageons des valeurs communes", a-t-il poursuivi. M. Trudeau a par ailleurs évoqué des négociations parfois "difficiles" au sujet de ce traité, mais toujours "respectueuses".

Charles Michel a à son tour souligné la relation d'amitié "très forte" entre les deux pays, et les liens solides entre le Canada et l'Union européenne, qui sont un "socle pour les questions internationales".