Politique belge

En novembre, la ministre de la Culture Alda Greoli arrêtait le contrat-programme du théâtre « Poème 2 » à Bruxelles (600000 euros par an) sur base d’un avis très négatif de la « commission des arts de la scène » et malgré ses succès belges et à l’étranger. Les 12 employés étaient mis en préavis. 

Le Conseil d’Etat vient de casser cette décision pour faute de procédure. En effet, le Poème 2 a toujours dépendu d’une autre commission, « la commission interdisciplinaire », et le changement de « juges » ne s’est pas fait régulièrement. 

La commission interdisciplinaire doit maintenant rapidement donner son avis. Va-t-elle se déjuger par rapport à ses avis précédents favorables au Poème 2 ? Ou va-t-elle déjuger l’avis de la commission des arts de la scène?