Politique belge Dans l’arsenal des tactiques politiques qu’affectionne Charles Michel, l’effet de surprise figure en bonne place. En 2014, il avait pris tout le monde de court en osant une majorité avec la N-VA et en plaçant le MR dans la situation délicate de seule formation francophone du gouvernement. Nous voici quatre ans plus tard et cette même N-VA veut empêcher la “suédoise” d’approuver le pacte de l’Onu sur les migrations. Face à ce blocage persistant, Charles Michel a tenté un coup de force inattendu.
(...)