Politique belge

Patrick Dupriez, coprésident d’Ecolo, dénonce: "La manière dont des migrants sont traités par certains policiers s’apparente à de la torture".

"Tous les jours, des migrants sont arrêtés par la police. On leur vole leurs affaires. Ce week-end encore, un sans-papiers a été arrêté par la police, au parc Maximilien. Comme le veut la procédure, on lui a retiré tout ce qu’il possédait : veste, sac à dos, lacets… Après quelques heures, il a été libéré. Mais ils ont refusé de lui rendre ses affaires. Ils ont gardé son sac à dos. Ils ont même refusé de lui rendre l’attelle qu’il portait à la main ! Il a dû repartir avec la main fracturée."

(...)

"

Dans cette longue interview, il s'en prend également au financement par la Sogepa d’un quasi-monopole chez Veviba. Et reclame qu’on vende l’outil aux agriculteurs.