Politique belge

Pour aider l’équipe de Charles Michel d’ici là, il y a les fameuses "corrections techniques". Celles-ci s’élèvent à environ 500 millions d’euros, confie une autre source bien informée.

Par ces "corrections techniques", les experts de la "suédoise" réévaluent certaines données extraites du rapport du comité de monitoring.
(...)