Politique belge

C'est ce qu'estiment mercredi De Tijd et l'Echo.

L'équipe fédérale ne parviendra en effet certainement pas à améliorer son solde structurel de 0,6% du PIB par an, soit l'exigence minimale de la Commission, ont appris les quotidiens à bonnes sources.

Au lieu de prendre pour 2,6 milliards de mesures structurelles, le gouvernement ne réalisera que 1,1 milliard.

Le solde, 1,5 milliard, ne pourra pas vraiment prétendre à l'étiquette "structurel", étant donné qu'il s'agit essentiellement de corrections techniques, de recettes uniques et de bonnes nouvelles issues d'une conjoncture économique plus favorable que prévu, analysent l'Echo et De Tijd.

"C'est ce que l'on appelle une déviation de trajectoire budgétaire", résume une source.