Politique belge En vue des élections communales de cette année, le Mouvement réformateur propose à ses internautes de soumettre leurs suggestions pour améliorer la qualité de vie des citoyens. Suite à un "problème technique", une recommandation peu enviable est apparue sur un site internet du parti.

Soumises par les internautes, les propositions se retrouvent ensuite en ligne sur le site "pour.be", après avoir été validées ou non par les équipes de modération, comme l'explique BX1. Néanmoins, comme le montrent diverses captures d'écran ce lundi après-midi, l'une d'elle, concernant Bruxelles, est passée au travers des mailles du filet et fait désormais polémique.

Il est fait état d'un projet d'"extermination de 'nos SDF' et des réfugiés" car "les deux nuisibles [...] créent l’insécurité dans notre ville“. La page n'est pas restée en ligne très longtemps mais suffisamment pour que des internautes choqués, notamment des membres de l'opposition, interpellent les cadres du parti.

Face à la vindicte, les libéraux se sont défendus. "Nous n'endossons évidemment pas ce type de propos. Ce projet a été supprimé", assure le directeur de la communication du MR sur son compte Twitter.

Un "problème technique" a provoqué la mise en ligne de ce contenu, a déclaré le service de communication libéral à BX1. Et de conclure, "ces valeurs sont évidemment contraires à celles défendues par le parti".