Politique belge La ministre de l’Education a de nombreuses qualités. Et pour le Pacte, elle a sa méthode. Mais personne ne sait vraiment ce qu’elle pense. Portrait.

Ce sont les réunions qui ne font aucun bruit qui sont souvent les plus efficaces. Toutes les six semaines, les grands représentants du monde de l’école que sont les chefs des réseaux, les syndicats et les associations de parents sont invités, chacun à leur tour, dans le bureau de la ministre Schyns, une lumineuse salle de réunion qui plonge sur le boulevard du Régent.

La rencontre n’est pas secrète, mais elle est discrète. [...]

(...)