Politique belge C’est l’année "de la vérité pour la Défense", clamait le général Compernol, le grand patron de l’armée, en janvier. "Moi, je dis que 2018 est l’année de la persévérance", embraie le ministre de la Défense, Steven Vandeput (N-VA). En juin 2016, il présentait son plan stratégique, c’est-à-dire un plan global pour l’armée à l’horizon 2030 comprenant quelque 9,2 milliards d’euros (montants 2015) pour des investissements majeurs, comme le remplacement des avions F-16, des navires ou de véhicules blindés. "Mon but , dit le ministre à "La Libre", c’est de signer tous les contrats cette année-ci. On a introduit dans le budget 2018 les moyens d’engagement qui nous le permettent."

=> Cash, capacités et contribution



(...)