Politique belge

Désormais en majorité avec le MR en Wallonie, le voit-il les choses différemment qu’en 2016 ?

Le Ceta, ce traité mixte de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada avait, fin 2016, placé la Wallonie sur la carte de l’Europe. En refusant d’octroyer au gouvernement fédéral, son accord de ratification sur le traité, la majorité PS-CDH avait bousculé les choses. Paul Magnette (PS), ministre-Président wallon à l’époque avait repris à son compte un combat initié par le Parlement wallon.

La semaine dernière au Parlement wallon, le MR et le CDH -désormais en majorité- ont voté une motion fixant leur position sur le Ceta et sur les futurs traités de libre-échange pour lesquels la Wallonie aura encore son mot à dire. Les adversaires d’hier devenus alliés devaient s’entendre. A quel prix ?