Politique belge

Trois députés socialistes publient ce jour un plaidoyer pour le renforcement de l’autonomie wallonne (lire page 52). Christophe Collignon, Pierre-Yves Dermagne et Nicolas Martin appellent leur parti à renouer avec sa tradition régionaliste, demandent la dissolution de la Communauté française, soulignent les besoins spécifiques du monde éducatif wallon et, enfin, appellent à la tenue d’un congrès des socialistes wallons, vingt-cinq ans après le dernier en date, organisé à Ans en 1991.

Les signataires appartiennent à la génération montante du PS. Le plus âgé du trio a 46 ans; le plus jeune, 34 ans. Originaires de Mons (Martin), Rochefort (Dermagne) et Huy (Collignon), ils couvrent trois des cinq provinces wallonnes. Cela donne à leur argumentaire un autre relief que s’il était venu de Jean-Claude Van Cauwenberghe, Jean-Maurice Dehousse ou un autre vétéran du régionalisme.

Découvrez ce dossier (analyse, interview d'un constitutionnaliste, cartes explicatives...), dans notre "Sélection LaLibre.be" (à partir de 4,83 euros par mois).