Politique belge Dans ce "cocktail" de mode de production, Ecolo propose de s’appuyer surtout sur les éoliennes terrestres, l’énergie solaire mais aussi la géothermie.
" Actuellement, la géothermie est connue pour la chaleur. Dans la région de Saint-Ghislain et de Mons, cela existe déjà. Mais si, demain, on creuse un peu plus en profondeur, on peut, comme dans d’autres pays, capter non seulement de la chaleur mais en faire de l’électricité. Il faut descendre jusqu’à atteindre les 100°C. Pour l’instant, on est à 80°C. L’avantage de la géothermie, c’est qu’elle produit 24 h sur 24 et 365 jours par an. A la différence du soleil et du vent."