Politique belge La salle de presse du cabinet du Premier ministre a un surnom évocateur : le “bunker”. Pourquoi ? Car les journalistes doivent descendre dans les sous-sols du “16” pour l’atteindre et qu’il n’y a, bien sûr, pas de fenêtres. L’ambiance y est parfois lourde lorsque, en outre, les ministres y apparaissent tendus, encore énervés par la dernière réunion de gouvernement.
(...)