Politique belge

Le vocabulaire politique est sans cesse en renouvellement. Afin de ne pas se perdre dans ces termes censés nous éclairer, voici un lexique en ligne auquel vous êtes vivement invités à participer !

ABYSSAL : désigne la profondeur du gouffre séparant les communautés. On observera que la largeur du gouffre est plus rarement évoquée bien que ce soit une donnée plus significative pour le franchissement (voir aussi: "ponts"). (@Mr. Sylvestre)

ACCORD : le Saint Graal en politique belge.(@leslie)

AIGUILLEUR : personne chargée par le souverain d'orienter les politiques dans le bon sens en les piquant là où ça fait mal.'@Robert1936)

AUTOUR DE LA TABLE : Proposition initialement utilisée pour désigner les regroupements quotidiens familiaux, elle a fait l'objet d'une utilisation médiatique, titrant désormais une émission de télé-réalité bien connue, dans la veine de Secret Story. (@NathanDsy)

BANANA SPLIT : Dessert bien connu qui, ces derniers temps, fait fureur dans le nord du pays. (@NathanDsy)

BART DE WEVER : l'homme de "geen andere taal". (@PoliticTwist)

BELGIAN WAFFLE : une friandise de renommée internationale à savourer en toutes occasions, dont l'appellation d'origine non contrôlée n'a pas encore été communautarisée ni régionalisée.

BELGIQUE : ceci n'est pas un pays.(@Mr. Sylvestre)

BHV : abréviation pour Besogne de Haute Voltige. (@NathanDsy)

BLOCAGE : situation assez régulière en politique belge. (@PoliticTwist)

BONNE VOLONTE : désir d'imposer ses vues par le biais d'une négociation.(@John)

BRUXELLES-CAPITALE : Région tantôt située en Flandre (voir les cartes farfelues à ce sujet), tantôt au centre du pays. En tout cas région à part entière pour les partis francophones. (@PoliticTwist)

BELGIAN WAFFLE : une friandise de renommée internationale à savourer en toutes occasions, dont l'appellation d'origine non contrôlée n'a pas encore été communautarisée ni régionalisée.(@KAI)

CARTOGRAPHEUR : spécialiste qui aidera le Vlaams Toeristenbond à élaborer les documents cartographiques de la Flandre et d'ailleurs. (@Robert1936)

CRAVATE : réservée à la fête "nationale". (@Farewell Flanders without Brussels) En référence au jour où Bart De Wever n'a pas porté de cravate pour voir le Souverain.

COMMUNAUTAIRE : Expression qui regroupe tout ce qui divise les Belges.(@domo99)

COMPROMIS : voir accord.

DISCRETION : cachez ces pré-négociations que je ne saurais entendre. (@Farewell Flanders without Brussels)

DURABLE : dont l'espérance de vie atteint une à deux législatures.(@Mr. Sylvestre)

ECHEANCE (ou deadline): date fixée pour une étape importante voire l'aboutissement d'une négociation délicate. En langage usuel: "on verra". (@Mr. Sylvestre)

ELIO DI RUPO : l'homme de "geen andere taal".(@vivelarepublique) (en regard de ses efforts pour maitriser le néerlandais).

ENTITES : Généralement flanquées du participe "fédérées", les entités sont des concepts institutionnels aux contours fantômatiques désignant, tantôt les communautés, tantôt les régions, selon qu'on se trouve au nord ou au sud de la frontière linguistique. Le flou du terme, au relent d'ectoplasme, est censé dissimuler pudiquement un "point de divergence abyssal" entre Francophones et Flamands. (@iseult)

EQUILIBRE (qualificatif) : si le "compromis" est le Saint Graal de la politique belge (voir aussi "accord"), le "compromis équilibré" en est l'Arche d'Alliance. Lors de changements de "centre de gravité", le bon compromis se doit de trouver le nouveau point d'équilibre.(@Mr. Sylvestre)

FENETRE D'OPPORTUNITE : un pays perpétuellement instable.(@Farewell Flanders without Brussels)

FORMATION : prochaine étape à longueur indéterminée qui, si tout va bien, permettra à la Belgique d'avoir un nouveau gouvernement.(@leslie)

GOUVERNEMENT : Quand il y en a un, il va tomber. Quand il n'y en a pas, c'est qu'il est déjà tombé.(@Allegria)

HUMOUR : notion absente du show politique belge. (@OlivierPirnay)

LA BELGIQUE DE PAPA : conception de l'Etat défunte et totalement desséchée. N' a rien à voir avec le ministre fédéral des pensions homonyme. (@Mr. Sylvestre)

LES SEPT: désigne les septs partis devant trouver un compromis pour un accord institutionnel. PS, le CDH, Ecolo, la N-VA, le CD&V, le SP.A et Groen!. (@PoliticTwist)

NON PAPER : littéralement 'document inexistant'. La note de M. Di Rupo de 60 pages dessinant une nouvelle architecture institutionnelle de la Belgique.(@louisevd)

PAPILLON : emblème de Monsieur Elio Di Rupo. Parfois rouge, parfois à petits pois blancs, l'accessoire est toujours élégant. (@PoliticTwist)

PARTICRATIE :En Belgique, les présidents des partis politiques ont le dernier mot pour former des majorités qui gouvernent.(@V.D.V.)

PERCOLATEUR : personne d'un certain âge qui convoque des réunions inutiles permettant de donner le temps aux forces dites vives du monde politique d'élaborer des solutions. Après épuisement des hommes politiques du passé, le rôle est désormais tenu par le Roi.(@mvhl)

PERIMETRE : liste maximale de compétences qui peuvent être transférées en tout ou en partie aux Régions ou Communautés. Périmètre : frontière mouvante proportionnellement à l'humeur des négociateurs.(@FrancophoneDeFlandre)

POLYGLOTTE : homme politique qui parle plusieurs langues de bois ! (@chanteclerc)

PONTS (construire des): a ne pas confondre avec les ouvrages d'arts homonymes sur le ring de Bruxelles. Construire des ponts entre les communautés consiste à réaliser ensemble des activités ludiques censées démontrer l'existence d'une nation belge. (...) (@Mr. Sylvestre)

PRE-FORMATION: Stade critique de la grossesse d'un gouvernement qui conduit souvent à la fausse couche. (@NathanDsy)

PREFORMATEUR : animal extrêmement discret de la famille des Euridés (dont on connaissait déjà l'informateur, le démineur, l'explorateur, le formateur, enzovoort), le préformateur a été découvert dernièrement en Belgique.(...) Des études récentes ont remarqué une certaine accointance entre le préformateur et les papillons — sans pour autant avoir pu déterminer de quelle nature étaient leurs rapports.(@Arno RMK)

PROLONGATION : Temps supplémentaire accordé pour permettre au préformateur d'espérer encore un peu la place de Premier Ministre; (@leslie)

RIESTRETTO : mot qui a fait son apparition en juin 2010. Frédérique Ries a délicatement joué avec les mots "RIES et RESTRETTO", son nom et le nom d'un des meilleurs cafés au monde. Cette belle invention trouve tout son sens dans l'expression "Riestretto, what else ?". (@PoliticTwist)

SE FOURSQUARER : verbe tirant son origine de l'application "Foursquare" permettant aux utilisateurs de Twitter de se géolocaliser. Se foursquarer est généralement utilisé de manière péjorative. Un homme politique qui se foursquare le fait souvent sans se douter que tout le monde se fiche éperdument d'être informé du restaurant dans lequel il se situe.(@PoliticTwist)

TRANSFORMATEUR : femme ou homme politique chargé par le roi d'une mission d'influence destinée à faire (ré)fléchir un(e) Flamand(e) obtus dans le sens des réalités. (@Robert1936).

TWITPIC : outil permettant de diffuser facilement une photo via le site de microblogging Twitter. Les politiques l'ont rapidement adopté, notamment lors de la Belgian Parade. (@PoliticTwist)

VAL DUCHESSE : Bâtiment bruxellois redouté pour ses accords. Ceux qui y ont abouti ont à jamais défiguré le pays; ceux qui y ont échoué ont à jamais défiguré le pays.(@domo99)

BONUS --> LE LEXIQUE DU FUTUR !!! :

INCUBATEURS, BUTEURS, ARPENTEURS, AMATEURS, REANIMATEURS, FOSSOYEURS, (@Robert1936)

RECTIFICATEUR : être mythique qui pourrait mettre de l'ordre dans les 5 niveaux de pouvoir de la politique belge. (@Marc Van Heuckelom)