Politique belge Elle est une des surprises de... taille de ce gouvernement Di Rupo Ier. Inconnue au bataillon, Maggie De Block est rapidement la nouvelle "coqueluche" des médias. Pas pour son action, mais pour son physique, objet de railleries en raison de son surpoids.

Sur Facebook et Twitter, elle est surnommée "The Block" ou encore la chef de "Vetasil"("vet" signifiant graisse en néerlandais). Un comique du nord du pays, Raf Coppens, s'est mis à la place des demandeurs d'asile qui la verraient à leur arrivée: "C'est sûr, il y a assez à manger en Belgique".

Mais entre l'ancienne Miss Belgique Ann Van Elsen qui l'a comparée à un Teletubbies et l'humoriste Frédéric DuBus qui s'est légèrement moqué d'elle en déclarant hier lors de l'émission spéciale de la RTBF sur la "Nouvelle équipe", qu'avec "la nouvelle secrétaire à l'Asile, il n'y aura plus beaucoup de monde qui rentrera...", Maggie De Block se défend dans la presse et montre qu'elle ne manque pas d'humour.

"Oui, je sais que l'on se moque de mon physique, mais cela ne me touche pas", affirme-t-elle dans les colonnes de Het Laatste Nieuws. "Je savais que les blagues sur mon physique ne tarderaient pas. Mais cela ne me touche pas", poursuit Maggie De Block.

La secrétaire d'Etat démontre d'ailleurs qu'elle ne manque pas d'humour. "Bart De Wever, il n'est certainement pas maigre, mais il est bien proportionné. Son seul problème, c'est qu'il achète des costumes trop petits", dit-elle en plaisantant

Maggie De Block explique également que son surpoids est un problème génétique. Son frère Eddy, qui est bourgmestre de Merchtem, a la même corpulence, mais doit maigrir à cause du diabète dont il souffre.

Un peu comme Elio Di Rupo qui affirme rester lui-même, la nouvelle venue du gouvernement déclare s'accepter tel qu'elle est. "C'est comme ça depuis 49 ans", confie-t-elle encore. "Que puis-je y faire, à part éviter de porter des mini-jupes et des tops rayés? Je suis qui je suis".

Avant de conclure: "Mon poids ne m'a privée d'aucun rêve dans la vie: devenir médecin, avoir deux enfants, être heureuse avec mon mari depuis trente ans, faire de la politique. Bien sûr, si je pouvais signer pour une autre silhouette, je le ferais. Qui ne veut pas un corps parfait?".

Voilà qui mérite d'être sincère.