Maingain président du FDF: c'est reparti

Belga Publié le - Mis à jour le

Politique belge

Les membres du FDF ont réélu dimanche leur président sortant, Olivier Maingain, pour un nouveau mandat d'un peu plus de deux ans à la tête de la formation amarante en lui accordant 76,2% des voix. Son challenger, le député bruxellois Emmanuel De Bock, a été crédité de 23,8% des suffrages.

Initialement programmé de 9h à 11h, le scrutin a été prolongé d'une demi heure pour permettre aux membres du partis parfois retardés sur les routes par les conditions hivernales de rejoindre le centre culturel d'Auderghem. Au final, il auront été 817 à se déplacer pour voter.

Agé de 54 ans, Olivier Maingain occupe la présidence de la formation amarante depuis 1995. Dimanche, il avait pour unique challenger le jeune député bruxellois, Emmanuel De Bock, 36 ans.

A l'issue du congrès électoral, Olivier Maingain a félicité son challenger. "Emmanuel a apporté la preuve de la vitalité démocratique du parti", a commenté le président des FDF, soulignant qu'il y avait de la relève au sein de sa formation.

"Je lui souhaite une aussi belle présidence que la mienne", a-t-il ajouté disant voir en Emmanuel De Bock un futur président potentiel.

De son côté, Emmanuel De Bock a estimé que sa candidature avait transcendé Olivier Maingain qui "a convaincu qu'il était l'homme dont le parti avait besoin pour affronter l'échéance de 2014".

Se félicitant de n'avoir rencontré aucun frein à sa candidature, Emmanuel De Bock s'est dit heureux d'avoir pu rassembler en un peu plus d'un mois près d'un électeur sur quatre et d'avoir pu montrer que la jeune génération était présente au sein des FDF.

Le congrès électoral a également permis de désigner les trois vice-présidents et le secrétaire-général. Il n'y avait qu'un seul candidat pour chacun de ces mandats.

Moniques Felix a été élue vice-présidente pour la Wallonie avec 79% des voix. Valérie Valérie Geeurickx (périphérie) a été créditée de 78 pc des voix, tandis que Joëlle Maison (Bruxelles) a obtenu un score beaucoup plus confortable de 92,9pc des suffrages.

Enfin, le secrétaire général sortant, Michel Colson, a lui été réélu avec 93,6% des voix.

Publicité clickBoxBanner