Politique belge Le projet de loi qui veut autoriser les visites au domicile des personnes en séjour illégal, voire des tiers qui les hébergent, provoque un malaise au sein du MR. Officiellement, le Mouvement réformateur, dans la majorité au gouvernement fédéral, défend bec et ongles le texte porté (surtout) par la N-VA. Mais, en interne, il y a des réticences. Voire une véritable résistance.