Politique belge

Malgré les annonces répétées du gouvernement Michel, l'Inspection spéciale des impôts (ISI) n'a pas été renforcée par l'arrivée promise de cent fonctionnaires supplémentaires, écrit jeudi le Tijd. L'année dernière, le nombre de fonctionnaires auprès de l'ISI a même diminué, passant de 664 en 2015 à 649 en 2016.

Avec l'annonce de ce renfort, le gouvernement entendait souligner sa volonté de lutter contre la fraude. Mais les chiffres livrent toutefois une autre vérité. La hausse promise du personnel ne s'est matérialisée qu'entre 2014 et 2015, avec une hausse de 608 à 664 agents. Mais en raison de la baisse de l'an dernier, on ne compte aujourd'hui que 35 agents supplémentaires par rapport à 2013.

Interrogés, tant le ministre des Finances Johan Van Overtveldt que l'administration expliquent qu'il n'a jamais été question d'"ajouter" 100 agents à l'ISI, mais bien de contrer les départs naturels dans le service.

Cependant, souligne le quotidien flamand, la note de politique générale et les communiqués du ministre évoquaient littéralement "des effectifs supplémentaires" et une "croissance de 25%".

"Sans ces nouveaux engagements, nous serions redescendus à 550 agents", selon le porte-parole du SPF Finances, Francis Adyns.