Politique belge

Et le lapin blanc de Benoît Lutgen s'appelle Alda Greoli.

Le président du CDH l'a choisie pour devenir ministre de la Culture en Communauté française, à la place de Joëlle Milquet, qui a démissionné lundi suite à son inculpation. Mme Greoli est peu connue du grand public. Ancienne secrétaire nationale de la Mutualité chrétienne, elle est actuellement cheffe de cabinet de Maxime Prévot, vice-Président du gouvernement Wallon.

Enfin, sans surprise, c'est Marie-Martine Schyns, actuelle cheffe du groupe CDH au Parlement de la Communauté française, qui prend la succession de Mme Milquet à l'Enseignement. Elle récupère un poste qu'elle avait occupé quelques mois à la fin de la législature précédente.

Par la même occasion, Véronique Salvi hérite du titre de chef de groupe cdH au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Et Hamza Fassi-Fihri est nommé vice-Président du cdH.


La réaction de Joëlle Milquet

"Je souhaite du fond du cœur bonne chance à Marie-Martine Schyns et Alda Greoli dans l’exercice de l’ensemble de mes compétences. Je veillerai à une passation harmonieuse et serai disponible pour les aider à maintenir l’ampleur et l’ambition des nombreuses réformes en cours, tant dans le cadre de la réussite du Pacte pour un enseignement d’excellence que de la réussite de l’opération de réforme profonde de la politique culturelle (« bouger les lignes »)."


Jean-Paul Bastin de retour au parlement wallon pour suppléer Marie-Martine Schyns

Le bourgmestre de Malmedy Jean-Paul Bastin suppléera la nouvelle ministre de l'Éducation Marie-Martine Schyns, appelée à reprendre le portefeuille de l'Éducation au gouvernement francophone après le départ de Joëlle Milquet, a-t-on appris auprès du groupe cdH du parlement wallon. Cet homme de 42 ans a été conseiller provincial de 2006 à 2013 et - déjà - bourgmestre de Malmedy de 2006 à août 2008, lorsque sa majorité a été renversée par André Denis (MR). Il a retrouvé le mayorat à l'issue des élections de 2012.

Gradué en commerce extérieur et licencié en sciences politiques et administratives, Jean-Paul Bastin a été responsable des mandataires locaux au sein du cdH. Il est devenu député wallon en juillet 2013 en remplacement de Marc Elsen parti assurer le mayorat de Verviers.

Aux élections de mai 2014, il était le premier suppléant de Marie-Martine Schyns.

Jean-Paul Bastin devrait tenir un point presse lundi concernant sa nomination et l'avenir du mayorat de Malmedy, au regard du décret décumul du parlement wallon.