Politique belge

Une coalition a été formée cette nuit à Molenbeek entre le MR/Open Vld, le cdh/CD&V et Ecolo/Groen. "Après 20 ans de mayorat ininterrompu de Philippe Moureaux, Molenbeek a un besoin urgent de renouveau. Les électeurs molenbeekois ont d'ailleurs donné un signal clair en ce sens", écrit le CD&V de Molenbeek dans un communiqué. Il ajoute que la Liste du bourgmestre, qui ne comptait cette fois-ci pas de cdH ou de CD&V, a recueilli 10,32% de voix de moins qu'en 2006 (29,18% contre 39,52%) et les voix de préférence de Philippe Moureaux lui-même ont diminué d'un quart, passant de 7.851 à 5.952.

Philippe Moureaux, importante figure du PS bruxellois perd donc son mayorat. Avec la N-VA, la liste Islam, le PTB et le FDF qui ont chacun un siège, le PS (16 sièges) forme l'opposition face au MR (15), au cdH (6) et Ecolo (4). C'est sur Twitter qu'il a tenu à réagir une première fois, épinglant Ecolo mais annonçant surtout son retrait de la politique.

La constitution d'une coalition MR/Open Vld, cdH/CD&V, Ecolo/Groen à Molenbeek est un changement important dans le paysage politique bruxellois. Philippe Moureaux, figure importante du PS et plus spécialement du PS bruxellois, ancien ministre, actuellement toujours sénateur, en était le bourgmestre depuis 1992. C'est la Réformatrice Françoise Schepmans qui lui succédera.

Un point presse est prévu dans l'après-midi et officialisera l'accession de Françoise Schepmans (MR), première échevine sous la précédente législature, au poste de bourgmestre.

Un jeu de dominos

Certains évoquent une vengeance de la part du cdH (ce que la tête de liste Ahmed El Khannous a nié auprès de LaLibre.be) après l'éviction, par Freddy Thielemans (PS), de Joëlle Milquet de la majorité à la ville de Bruxelles. Comme LaLibre.be l'annonçait hier, le MR d'Uccle "remercierait" aussi le cdH de ce geste envers Françoise Schepmans en remplaçant le PS d'Uccle par le cdH dans la majorité uccloise.

Voyant que les jeux étaient très ouverts dans la commune de Molenbeek, LaLibre.be avait organisé un débat entre les têtes de liste que vous pouvez retrouver dans les liens de cet article.

Suivez l'actualité de LaLibre.be sur nos comptes Twitter et Facebook. Et téléchargez gratuitement nos applications pour iPhone , iPad et Android, où vous pourrez également télécharger l'édition du jour.

Vu le nombre important de commentaires, nous vous prions de nous excuser pour le temps de modération