Politique belge Notre sondage Dedicated/La Libre/RTBF, qui sera détaillé dans La Libre de ce samedi, confirme le rebond des nationalistes en Flandre. La N-VA gagne 1.5% d'intentions de vote dans le Nord du pays. Avec 32.3%, il reste de loin le premier parti flamand, suivi par le CD&V (17.6%), le SP.a (14.6%) et l'Open VLD (12.8%). Ce succès de la formation de Bart De Wever empêcherait le Vlaams Belang d'atteindre la barre symbolique des 10%.

En Wallonie, on retiendra surtout les reculs spectaculaires du PS et du cdH. Le Parti socialiste chute de 2.3% à 28% et réduit ainsi l'écart avec le MR qui progresse de 2% à 24.1%. En baisse de 2.5% à 10.2%, le cdH est écarté du podium à la faveur des écologistes... et ce malgré le recul de ceux-ci (10.6%). Bref, les 3 partis de l'Olivier wallon ne représentent plus que 48.8% d'intentions de vote. Le PTB-GO! pourrait être la cause de cette érosion socialiste puisqu'il s'envole à 7.6%. Autre progression notable : celle du PP, qui gagne 1.9% pour flirter avec la barre des 6%. Le Parti populaire profiterait donc pleinement du récent ralliement du météorologue Luc Trullemans.

Selon notre Baromètre, le MR garde la pôle position dans les 19 communes de Bruxelles avec 21.8% des intentions de vote. La gifle bruxelloise est destinée au Parti socialiste, qui chute de 2.7% à 18.1%. Parmi les autres perdants, on notera le recul du FDF à 10.4% (-1.4%), qui garde malgré tout et de justesse sa 4ème place devant Ecolo (10.1%). Contrairement à la Wallonie, les humanistes grappillent 0.3% à Bruxelles (12.5%). La plus forte progression dans la capitale est attribuée au PTB-GO!, le parti à la gauche du PS bondi de 4.2% pour atteindre 6.5%. Dans ces 19 communes, la progression du PP est plus timide (+0.8%). Le parti de Mischaël Modrikamen y récolterait 3% des voix.

Enfin, les jeux ne sont pas faits pour autant, vu que 22% des Bruxellois et 30% des Wallons indiquent que leur choix n'est pas encore établi. Autant d' indécis qui pourraient faire la différence en faveur des uns ou des autres, et qui risquent d'être fort courtisés dans les semaines à venir...


Découvrez tous les détails sur les intentions de vote dans La Libre de ce samedi.

FICHE TECHNIQUE:
Sondage Dedicated effectué par Internet, du jeudi 13 au lundi 17 février 2014, sur un échantillon strictement représentatif de 2.716 électeurs belges (909 enquêtes en Flandre, 902 dans les 19 communes de la Région bruxelloise et 905 en Wallonie).
La marge d’erreur maximale (pour des fréquences observées proches de 50 %) est de ± 3,3 % sur les échantillons de Wallonie, de Bruxelles et de Flandre et de ± 1,9 % sur l’échantillon total.