Politique belge

Seule la section de Seraing s'est prononcée. Les trois autres sections (Ougrée, Jemeppe et Boncelles) doivent encore se réunir. Elles pourraient faire un autre choix

Alors que La Meuse annonce ce matin la désignation de la conseillère communale Laura Crapanzano comme future tête de liste PS à Seraing en remplacement du bourgmestre Alain Mathot, les choses méritent sans doute de la nuance. C’est du moins la conclusion que l’on peut tirer après avoir pris plusieurs contacts au sein du PS liégeois. 

Un vote est effectivement intervenu mardi soir pour désigner Madame Crapanzano. Mais ce vote n’a eu lieu que dans la section de Seraing. Les trois autres sections socialistes de la Ville doivent encore s’exprimer. Il s’agit des sections de Jemeppe-sur-Meuse, de Boncelles et d’Ougrée. Des réunions pourraient encore intervenir ce mardi. Il n’est pas certain que les trois autres sections fassent le même choix que la section sérésienne. 

D’autres candidats sont en effet annoncés. La députée wallonne Déborah Géradon soutenue par sa section de Jemeppe n’aurait donc pas dit son dernier mot. Si les sections d’Ougrée et de Boncelles devaient aller dans le même sens, Laura Crapanzano pourrait bien ne pas obtenir la tête de liste pour les prochaines communales. 

La volonté de désigner rapidement Laura Crapanzano est vue chez certains ténors socialistes liégeois que nous avons contactés comme une manœuvre d’Alain Mathot pour désigner rapidement un candidat qui lui convient. Les quatre sections socialistes de la Ville de Seraing disposent d’un nombre de voix. Si Seraing en a cinq, Ougrée et Jemeppe en ont trois tandis que Boncelles dispose d’une voix.

La tension est donc de plus en plus palpable chez les socialistes sérésiens. La décision définitive pourrait tomber dans les heures qui viennent.