Politique belge 48.000 euro par an, c'est ce que touche l'administratrice-déléguée pour un travail de 10 heures par semaine.

L'ASBL Geces, composée notamment de plusieurs mandataires communaux, est chargée d'assurer la gestion de l'Eros center de Seraing. Ce dernier permettra, dans deux ans environ, d'encadrer la prostitution sur le territoire de Seraing, situé dans la province de Liège. Un projet qui permettra à une centaine de prostituées d'y travailler en toute sécurité.

Ce 28 juin, le CA de l'ASBL Geces n'a accepté d'approuver les comptes que sous certaines conditions. La première : une meilleure connaissance des prestations de l’administratrice-déléguée. Celle-la même qui reçoit un total annuel de 48.000 euros.

Travaillant à temps plein pour la commune, l'administratrice-déléguée explique qu'elle travaille soirs et week-end, soit "40 heures par mois, à la grosse louche" pour l'ASBL, rapporte le journal Le Soir. En passant en détails ses honoraires, fixées par la Ville de Seraing, elle reçoit : 31.992 euros brut annuels de rémunération, 7.300 euros pour sa voiture ou encore des frais de téléphonie pouvant monter jusqu'à 1.200 euros par an. Soit un montant total de 48.000 euros par an. Tout cela pour "40 heures par mois, à la grosse louche".