Politique belge

Olivier Chastel affirme dans un communiqué qu'il "prend acte de l’annonce faite par le président du cdH" et que "cette annonce confirme le constat posé par le MR".

Selon le président du MR, "depuis plusieurs mois, nous ne cessons de dénoncer l’inertie des gouvernements fédérés. En Wallonie, en Fédération Wallonie-Bruxelles et à Bruxelles, les ministres-présidents socialistes consacrent leurs forces à sauver leur parti. La gestion des entités fédérées passe totalement au second plan".

Considérant que "le redressement des entités fédérées est vital", le MR indique qu'il "répondra  favorablement à un appel au dialogue politique (NdlR : lancé par le cdH) sur l’avenir des entités fédérées".

Le bureau du MR se réunira ce soir afin d’examiner la situation politique.