Politique belge Via un communiqué, le Mouvement Reformateur a annoncé avoir acté la situation dans les entités fédérées à la suite de la prise de position du président du cdH annonçant la fin de sa collaboration avec le Parti Socialiste.

A la suite de la réunion du Bureau du MR, le parti a exprimé qu'il "mesurait parfaitement le caractère exceptionnel de cette situation. Le MR veut dans ces circonstances agir avec sérieux dans l’intérêt de l’avenir des wallons et des bruxellois."

"Le développement économique, l’emploi, la formation et l’enseignement, la cohésion sociale, la transition énergétique et une réforme drastique de la gouvernance sont plus que jamais à l’ordre du jour et cela afin de mieux rencontrer les défis et les attentes des citoyens", soulignent les membres du Bureau.

Avant de conclure que le président du MR Olivier Chastel est "mandaté par le Bureau pour dialoguer de manière responsable avec le cdH et les différentes formations politiques qui veulent incarner le changement. Ce n’est qu’en fonction de ces contacts que le MR appréciera si les conditions sont réunies pour entamer des négociations."