Politique belge

L'ancien ministre-président wallon Paul Magnette prendra la tête de liste du PS pour les élections européennes de mai prochain dans la circonscription Wallonie-Bruxelles, affirme mercredi Le Vif. "Aucune décision n'a été prise", indiquait-on au siège du parti, où l'information n'était ni confirmée ni démentie. "Plusieurs hypothèses existent, mais ce n'est pas en temps de crise gouvernementale que ces choses-là sont tranchées", commentait-on.

Interrogé mercredi matin encore sur un éventuel destin européen, au cours d'une conférence de presse au Parlement européen où il présentait les lignes directrices des socialistes européens en matière de traités de libre-échange, M. Magnette avait esquivé la question.

Le bourgmestre de Charleroi, partisan du décumul intégral entre les mandats de parlementaire et de membre d'un exécutif local, est candidat avoué à la succession du président du PS Elio Di Rupo lorsque cette place s'ouvrira.

Il avait assuré pendant la campagne pour les dernières élections locales que s'il confirmait son mayorat - ce qu'il a fait depuis -, il ne serait pas député ailleurs. M. Magnette n'avait en revanche pas exclu d'aider le parti sous une forme ou une autre lors des élections de mai 2019. Il a depuis été sollicité par M. Di Rupo pour devenir le porte-parole du PS pendant la campagne électorale. la question.