Politique belge Alors, grève ou pas grève  ? La FGTB n’a pas tout à fait tranché cette question qui figurait à l’ordre du jour de son comité fédéral, mardi. Le syndicat socialiste avait pourtant prévu de prendre, ce 23 janvier, une décision sur un plan d’actions à mettre en place pour contester les projets du ministre des Pensions Daniel Bacquelaine (MR). Mais cela n’a pas été le cas et ce, pour deux raisons. La première, c’est que la FGTB a voulu laisser la porte ouverte à une solution à l’amiable. L’autre explication de ce relatif attentisme, c’est, comme souvent, l’absence de consensus, au sein de la FGTB, sur les actions à mener.