Politique belge A la suite du récent "scandale" Gial, Philippe Close ne veut plus d’indépendants à la tête des ASBL de sa ville. Le bourgmestre socialiste dévoile à "La Libre" sa grande réforme pour une meilleure gouvernance dans la capitale. Et tacle au passage le président de Défi, Olivier Maingain.


=> Ces contrats de gestion seront-ils approuvés avant le scrutin communal d’octobre 2018 ?

Non, il faudra attendre l’après-élections pour qu’ils soient approuvés par la prochaine majorité élue.

(...)