Politique belge

Pieter Timmermans, le dirigeant de la FEB, appelle les partenaires flamands de la majorité à la retenue. Il ne faut pas tout gâcher alors que beaucoup reste à faire. Il tresse des lauriers au Premier ministre. Entretien.

La tension au fédéral a atteint un nouveau sommet dimanche soir. La N-VA se retirera de la majorité si le dossier soudanais amenait à la démission de Theo Francken. Pieter Timmermans, l’administrateur-délégué de la Fédération des entreprises de Belgique (Feb), s’inquiète de ce vent d’instabilité politique qui souffle à nouveau sur le gouvernement Michel.