Politique belge

Dans la foulée du conseil d'administration (CA) de Finanpart, filiale financière de Nethys, neuf membres ont été proposés à l'assemblée générale de Nethys en vue d'intégrer le nouveau CA. Le CA de Finanpart a, en outre, souhaité que des dispositions soient prises afin que le CEO de Nethys, Stéphane Moreau, ne soit plus membre du CA, a indiqué l'organe à l'issue des réunions qui ont eu lieu mercredi soir. 

Le CA de Finanpart confirme que neuf membres composent désormais le nouveau CA de Nethys. A côté des trois administrateurs indépendants ayant été reconduits (Philippe Delaunois, Pierre Meyers et François Fornieri), six nouveaux membres issus du monde économique ont été désignés. Il s'agit d'Olivier Servais (administrateur de société), Bernard Jurion (professeur émérite d'économie politique à l'Université de Liège), Marc Tinant (issu du secteur bancaire), Jean-François Cats (membre du comité de nomination de la Banque Nationale et président de Flagey), Jacques Tison (ex-réviseur chez Publifin) et Charles Delloye (ex-directeur des Tôleries Delloye-Matthieu).

En tant qu'administrateur-délégué de Nethys, Stéphane Moreau est membre du CA mais sa présence n'y est plus souhaitée. Le CA de Finanpart a donc chargé le nouveau CA de Nethys d'examiner les possibilités juridiques en vue d'assurer son retrait du CA. L'idée évoquée consisterait à transformer son contrat d'administrateur délégué en contrat de directeur général.

Le CA de Nethys sera, en outre, amené à revoir les conditions salariales du management de l'entreprise.