Politique belge L’exécutif présidé par Willy Borsus (MR) sait que le temps lui est compté pour présenter un bilan porteur électoralement.

Le gouvernement wallon (MR-CDH), installé en juillet 2017, sait qu’il a très peu de temps pour marquer les esprits et présenter, lors des élections de juin 2019, un bilan électoralement porteur, sans pour autant que ce soit un gros mot. En cinq mois, l’équipe emmenée par Willy Borsus (MR) a déjà mis en boîte sa réforme fiscale. En point d’orgue, la suppression tant attendue de la redevance télé qui rapportait pourtant 100 millions d’euros aux finances wallonnes.

(...)