Politique belge François Bellot boucle son projet de grand emprunt ferroviaire. Hors RER, la Wallonie bénéficiera de 68 millions d’euros. Contre 370 pour la Flandre. Une liaison ferroviaire vers l’aéroport de Charleroi verra bientôt le jour.

François Bellot est en passe de ficeler son projet dit du "milliard vertueux". Cet emprunt réalisé par l’Etat fédéral afin de finaliser certains investissements cruciaux dans les chemins de fer doit notamment faire redémarrer un chantier aussi attendu que chaotique, celui du RER wallon.

Car ce beau milliard n’est pas destiné qu’au seul Réseau express régional. Il sera intégré dans un nouvel accord de coopération Fédéral/Régions que le ministre MR en charge de la Mobilité et des Transports demandera à son gouvernement d’approuver d’ici quelques semaines. Flandre, Wallonie et Région bruxelloise seront invitées à leur tour à l’adopter lors du comité de concertation "spécial mobilité" annoncé par le Premier ministre Charles Michel pour le 20 novembre prochain.

Les discussions sont toujours en cours mais "La Libre" a pu se procurer la dernière mouture de la proposition que le ministre a soumise aux trois Régions afin de répondre à leurs demandes prioritaires en matière ferroviaire. Le projet fait aujourd’hui l’objet d’un consensus assez large.

Un RER wallon pas attendu avant 2027-2030

Petite piqûre de rappel d’emblée. Un RER sur le territoire wallon n’est pas attendu avant 2027 voire 2030. En cause : des permis d’urbanisme qui tardent encore et toujours à être délivrés pour ce qui concerne la ligne 124, Bruxelles-Nivelles. Ce n’est par contre plus le cas pour la ligne 161, Bruxelles-Ottignies, dont les travaux reprendront dès le début de l’année 2018.

(...)