Révision du panier de l'index: sitôt dit, sitôt fait

Belga Publié le - Mis à jour le

Politique belge

"Le premier volet de mesures" de révision du panier de la ménagère "entrera en vigueur dès le mois de décembre" sans conséquence toutefois sur l'indice pivot qui vient d'être dépassé, a indiqué jeudi au Sénat le vice-premier ministre sp.a et ministre de l'Economie et des Consommateurs Johan Vande Lanotte interrogé par Peter Van Rompuy (CD&V). Ce premier volet concerne l'adaptation de l'indexation des contrats pour le gaz et l'électricité ainsi que les soldes de janvier.

La mesure "énergie" concerne les contrats avec un prix fixe pour l'électricité ou le gaz, indexés fictivement chaque mois. Le mode actuel d'indexation de ces prix "n'est pas logique car le prix est contractuellement invariable", a expliqué Johan Vande Lanotte. "Dorénavant", a-t-il précisé, "il faudra tenir compte, et donc y compris dans le calcul de l'index, d'un prix fixe sur douze mois, à la suite de quoi viendra une éventuelle adaptation". Cette approche "est beaucoup plus conforme à la réalité", a-t-il fait valoir.

"Les prochains soldes seront également pris en compte" dans la révision du panier, "comme l'a demandé Eurostat", a indiqué Johan Vande Lanotte. "Cette mesure est très importante car elle concerne deux mois de consommation par an", a-t-il dit, soulignant que son impact sur le handicap salarial devrait osciller entre 0,25 et 0,30%, a précisé le ministre.

La FGTB avait indiqué mercredi qu'elle conditionnait sa participation aux négociations en vue de la conclusion du prochain accord interprofessionnel à l'obtention d'un certain nombre d'éclaircissements de la part du gouvernement. Elle souhaitait notamment obtenir la garantie que l'index ne serait pas manipulé via la révision du panier.

Publicité clickBoxBanner