Politique belge

C'était il y a 9 ans, presque jour pour jour. Nous sommes le lundi 19 octobre 2009. Bruxelles. Avenue de la Toison d’or, numéro 84, siège du Mouvement réformateur.

Il est 9 heures 30. Quatre députés libéraux demandent à être reçus par le président du MR, Didier Reynders. Ils lui remettent une lettre d’une page et demie, signée par 37 personnalités, des députés, ministres, anciens ministres, sénateurs. Ils remettent en cause leur président de parti et réclament de nouvelles élections internes.

(...)