Politique belge

La formation de la liste communale de la N-VA à Gand n’est pas une sinécure… Alors que les autres listes prennent forme, les nationalistes de la cité d’Artevelde sont toujours divisés sur la place à octroyer au président de la Chambre, Siegfried Bracke. Ce dernier voudrait pousser la liste mais la "nummer een" désignée, l’ex-secrétaire d’Etat Elke Sleurs, n’en veut pas. 

Bracke dit bénéficier de l’appui de l’état-major du parti. Finalement, on s’oriente vers une mission de médiation ganto-gantoise, sous la houlette de Matthias Diependaele, chef de groupe N-VA au Parlement flamand. On n’a pas fixé d’ultimatum mais ce dimanche, la section locale fera sauter les bouchons de cava (catalan ?) pour l’An neuf… Un "momentum" pour faire la paix des braves flamingants ?