Politique belge Rudi Vervoort (PS) passe à l’offensive. Lors de ses vœux à la presse il y a une dizaine de jours, le ministre-Président de la Région bruxelloise avait notamment plaidé en faveur d’un Pacte d’excellence taillé sur mesure pour les élèves de la capitale. Dans la foulée, son alter ego de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte (PS), avait, dans une carte blanche dans "Le Soir", souligné les "dangers" d’un tel discours. Rudi Vervoort s’explique.