Politique belge

Bien que bourgmestre empêché, le socialiste s'implique fortement dans la vie de sa commune tout en officiant à la tête de la Fédération Wallonie-Bruxelles. A l'issue des élections communales d'octobre, décumul oblige, il sera prêt à lâcher ses fonctions ministérielles pour siéger au seul mayorat de Tournai. Il devra cependant faire face à sa rivale MR Marie-Christine Marghem. Dans cette interview, il revient aussi sur le "coup de Jarnac" opéré par le CDH en Wallonie et sur la "déstabilisation multiple" causée dans son propre gouvernement. Rudy Demotte est l'Invité du samedi de LaLibre.be.