Politique belge

Schild en Vrienden offre, tel Janus, un double visage interpellant : relativement correct sur le plan du nationalisme flamand traditionnel mais à la réputation franchement entachée par l’attachement de certains militants au nazisme pur et dur.

Pour le politologue Dave Sinardet, on peut classer l’association dans le courant alt-right populo-extrémiste qui joue à fond ici la carte de l’identité flamande et occidentale prétendument menacée.


(...)