Politique belge

Thomas Maes, 21 ans, a décidé jeudi soir de se retirer de la liste CD&V dans la commune de Stekene (Flandre orientale) où il figurait dans le cadre des élections communales du 14 octobre, annonce la section locale du parti.

Cette décision fait suite à la diffusion par la VRT d'un reportage sur le groupe d'ultra-droite flamand Schild & Vrienden dans lequel on voit les membres de l'organisation échanger des contenus racistes, sexistes, antisémites et pro-nazis.

Thomas Maes a avoué avoir participé à une activité de ce groupe. "Je n'ai assisté à une activité Schild & Vrienden qu'une seule fois et je n'ai rien à voir avec cette association, dont je ne partage pas les opinions", a expliqué Thomas Maes. "Mais je ne participerai pas aux élections par respect pour mes amis candidats sur la liste CD&V. Je crains que ma présence sur la liste ne nuise aux chances de mes collègues", a-t-il déclaré.

"Je ne soutiens pas les objectifs de Schild & Vrienden, qui sont en contradiction avec mes convictions démocrates-chrétiennes. Dans le climat actuel, je ne peux plus fonctionner politiquement à Stekene."

Plus tôt jeudi, trois candidats de la N-VA (à Maaseik, Alost et Saint-Nicolas) ont également retiré leur candidature aux élections communales. Selon Gazet van Antwerpen, un candidat s'est également retiré de la liste N-VA à Puurs-Sint-Amands.