Sexisme dans la rue: Milquet réagit

BELGA Publié le - Mis à jour le

Politique belge

La ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet, s'est dit "interpellée" par le reportage "Femmes de la rue" sur les agressions verbales à caractère sexiste dans les rues de Bruxelles, diffusé jeudi sur Canvas (VRT). Elle déposera à la rentrée un projet de loi visant à défendre les victimes d'agressions sexistes.

Mme Milquet "déposera, comme déjà annoncé, à la rentrée parlementaire, un projet de loi dans le but de définir légalement le concept de sexisme et, surtout, de défendre les victimes", selon un communiqué.

"Tout en demandant d'éviter les amalgames entre sexisme, précarité et/ou population d'origine étrangère, pour Joëlle Milquet, il ne fait aucun doute que le sexisme est intolérable et doit être combattu de la façon la plus ferme possible".

"Les remarques et injures sexistes doivent faire l'objet d'une condamnation sévère, qui rompt avec le sentiment d'impunité bien présent actuellement, à Bruxelles comme ailleurs, via notamment les sanctions administratives qui doivent devenir une des priorités de la politique de respect et de lutte contre l'incivilité dans le cadre de la future législation communale", ajoute Mme Milquet.

Il serait pour elle aussi "utile par ailleurs de continuer à renforcer l'éducation à l'égalité et au respect pour les jeunes dans les écoles".

Publicité clickBoxBanner