Politique belge
La ministre fédérale du Budget, Sophie Wilmès (MR), était l'invitée de Pascal Vrebos après le journal de 13 heures sur RTL-TVi ce dimanche. Le journaliste n'a pas épargné la ministre sur les derniers grands sujets de société comme l'attentat de Liège, la poursuite de l'assainissement budgétaire, mais aussi le contexte de dénonciation d'agressions sexuelles et de libération de la parole des femmes.

"Avez-vous déjà été victime d'insultes sexistes, voire sexuelles, du genre "salope", ou d'actes ou de gestes hautement déplacés?", lui demande Pascal Vrebos. "Oui", répond la responsable des comptes publics, hésitante. "On vit ça toujours très très mal. Ce que l'on vit, c'est - à un moment - le sentiment de ne pas pouvoir réagir. (...) Une parole déplacée, par rapport à une agression ou à un geste, ce n'est pas du tout la même chose."

Vrebos, qui a compris l'information cachée dans cette dernière déclaration, lui demande si elle a déjà été agressée physiquement.

"Oui, j'ai eu ce malheur-là. (...) Vous vous sentez tellement démunie que (...) c'est ce sentiment personnel d'échec de ne pas avoir pu surmonter et de ne pas voir pu imposer son regard sur les événements qui est difficile, en dehors du reste."

La ministre affirme également avoir porté plainte au temps des faits.