Politique belge

Contrairement à ce qu'il souhaitait, Jean-Luc Crucke, le ministre wallon du Budget et de l'Energie, sera finalement tête de liste MR à Frasnes-lez-Anvaing (Hainaut), localité dont il est actuellement le bourgmestre empêché, a-t-il confirmé lundi. S'il est à nouveau élu, il n'assurera toutefois pas la fonction de bourgmestre, a-t-il ajouté. En janvier dernier, Jean-Luc Crucke avait affirmé qu'il ne serait pas la tête de liste du MR pour les élections communales d'octobre prochain. "J'avais demandé une dérogation pour pouvoir pousser la liste mais le bureau du comité de la section locale a refusé à l'unanimité, en me demandant d'une part d'assumer le bilan précédent et d'autre part de porter le projet futur", a-t-il expliqué lundi, en marge d'une réunion de la commission Budget du Parlement de Wallonie.

A l'origine de ce refus: la bisbrouille au sein de la section locale qui n'est pas parvenue à se mettre d'accord sur une tête de liste. "Il semble que mon nom soit plutôt porteur d'unité", a poursuivi Jean-Luc Crucke qui n'a quoi qu'il en soit pas l'intention d'exercer, s'il est élu, les fonctions de bourgmestre.

"Je vais mener la liste mais je resterai ministre wallon avant, pendant et après. Je n'assumerai donc pas la fonction de bourgmestre de Frasnes-lez-Anvaing et je désignerai mon remplaçant", a encore assuré M. Crucke.

"Il y a 30 ans que je suis à Frasnes. Il semble qu'on ne me remplace pas comme ça", a-t-il enfin plaisanté.