"Too little, too late" pour la N-VA

BELGA Publié le - Mis à jour le

Politique belge La N-VA a critiqué mercredi les mesures de relance annoncées par le gouvernement fédéral à l'occasion du contrôle budgétaire, jugeant qu'il aurait mieux valu agir sur les charges salariales et accélérer l'assainissement budgétaire.

"La vraie problématique, celle des charges salariales, n'est pas abordée. 'Too little, too late'", résume le député nationaliste Steven Vandeput. Aux yeux de la N-VA, l'exécutif exploite trop peu les "aubaines budgétaires" que constituent la croissance économique plus élevée que prévu au premier semestre et les taux d'intérêt à la baisse.

"La marge ainsi dégagée aurait dû permettre d'accélérer les efforts budgétaires ou de prendre des mesures structurelles", estime M. Vandeput.

Pour lui, ne pas l'avoir fait rejette sur les Régions une partie de l'assainissement à réaliser et grève le budget 2013 de nouvelles promesses.

La N-VA voit toutefois trois mesures auxquelles elle peut souscrire: l'extension du bonus à l'emploi, l'augmentation de la dispense partielle du précompte professionnel sur les salaires des scientifiques, ainsi que le renforcement des réductions des cotisations sociales sur les trois premiers engagements. "Mais où sont les efforts structurels en matière de coût salarial", demande le député d'opposition.

Publicité clickBoxBanner